Congé fiscal pour les chercheurs et experts étrangers

Les chercheurs peuvent bénéficier d’un congé fiscal de cinq ans de l’impôt québécois sur le revenu applicable sur 75 % des revenus des particuliers lorsqu’ils s’établissent au Québec pour participer à des activités de recherche et développement (R-D) dans une entreprise.

Cette mesure s’applique aussi à d’autres types d’experts étrangers, notamment aux gestionnaires qui se consacrent totalement à la gestion et à la commercialisation de l’innovation à l’étranger.

On juin 8th, 2012, posted in: Nouvelles by
No Responses to “Congé fiscal pour les chercheurs et experts étrangers”
Leave a Reply


+ quatre = 8