Permis de travail canadien

Chaque année, près de 200 000 travailleurs qualifiés étrangers viennent travailler au Canada grâce à un permis de travail temporaire.

Pour être en mesure de travailler au Canada de façon temporaire, les travailleurs qualifiés étrangers doivent disposer d’une offre d’emploi temporaire de la part d’un employeur canadien et obtenir un permis de travail temporaire auprès de Ressources Humaines et Développement des Compétences Canada (RHDCC). Ce processus se fait en plusieurs étapes.

1ère étape : L’employeur fait une demande d’Avis relatif au Marché du Travail, si nécessaire

2è étape : L’employeur fait une offre d’emploi temporaire

3è étape : Le travailleur qualifié étranger fait une demande de permis de travail

4è étape : Le permis de travail est délivré

Selon le pays de citoyenneté du travailleur étranger, un Visa de Résident Temporaire (VRT) sera peut-être également nécessaire afin d’entrer au Canada.

Vous disposez d’une offre d’emploi et avez besoin d’un permis de travail ?

Vous êtes un employeur canadien et vous avez besoin de permis de travail pour de nouveaux employés ?

Attention : le permis de travail temporaire canadien est destiné aux travailleurs qualifiés étrangers qui ont l’intention de travailler au Canada pour une période définie. Pour travailler et vivre au Canada de façon permanente, les travailleurs étrangers doivent suivre le processus d’immigration canadienne.

Ceci dit, un permis de travail temporaire peut être un tremplin vers le statut de résident permanent.  Une fois au Canada avec un permis de travail temporaire, un travailleur étranger peut en effet être admissible à un visa d’immigration canadien (résidence permanente) au sein de la catégorie de l’expérience canadienne (CEC) des travailleurs qualifiés fédéral des travavailleurs qualifiés Québec  ou de l’un des Programmes de désignation des Candidats des Provinces (PCP).

Travailler au Canada : Faits

  • Pour des fins d’immigration au Canada, travailler est défini comme étant une  » activité pour laquelle une personne reçoit ou peut raisonnablement s’attendre à recevoir une considération valable « . Ainsi, les étrangers pourraient avoir besoin d’autorisations d’emploi, même s’ils souhaitent travailler au Canada sans compensation financière.
  • Les autorités d’immigration canadienne ne permettent pas de pratiquer toute activité reliée au travail sans l’obtention d’un permis de travail.
  • Il est généralement nécessaire de recevoir une offre d’emploi par un employeur afin d’obtenir un permis de travail.
  • Dans certains cas, les autorités d’immigration canadienne peuvent soumettre un permis de travail ouvert n’étant pas spécifique à un employeur.
  • Un permis de travail est toujours de nature temporaire. Cependant, il est souvent possible de prolonger le permis de travail si la demande est faite à partir du Canada.
  • Généralement, un permis de travail est délivré par les autorités d’immigration canadienne seulement si celui-ci est supporté avec une lettre positive lié à « l’avis sur le marché du travail ». Cette lettre est écrite par le centre de Développement des Ressources Humaines Canada et doit indiquer que l’emploi proposé n’affectera pas les travailleurs canadiens.

Contactez nous pour en savoir plus sur les visas et permis canadiens